vendredi 23 juin 2017

Madame la Présidente

Non elle n'est pas présidente
elle ne l'a pas été
pas élue
cette fois-ci
pas Présidente de la République
mais bien présidente de son parti politique.
Une place chèrement acquise
une bataille menée de longue date
à l'heure
où la majorité des donzelles convolent et procréent.
Ce que ne s'est pas abstenue de faire
Saran Sere Sereme!
Alors forcément, elle a du payer pour ça
convoyer des nounous dans ses voyages internationaux
et essuyer toutes les réflexions
que vous pouvez imaginer.
Ecoutez-la
dans "Vox Femina, Madame la Présidente".
Elle aussi, ça la fait rire, aujourd'hui.
De la vertu de l'oubli...
Photographie © Anne Bonneau

jeudi 22 juin 2017

Paroles de nuit

Elle n'avait pas de créneau libre
Fatmata Bance
pour discuter avec nous.
Rien qu'un soir en vitesse si on voulait.
Si on voulait?
Pour sûr!
Et comme souvent
le "en vitesse" a traîné
s'est juste arrêté quand l'appel à la dernière prière a retenti
et hop
a rebondi.
Là,
dans ces heures qui ne comptent plus
la journée achevée
les enfants scotchés devant la télé
c'était le bon moment
avec grillons en fond sonore
pour dévoiler
les choses qu'on n'avoue guère
quand on est confrontée
plongée
dans le monde du pouvoir
et que l'on doit jouer des coudes
pour sauver
sa réputation
par exemple.
Fatmata Bance le raconte en riant.
Aujourd'hui.
Ecoutez-la dans "Vox Femina, Madame la Présidente"
Photographie © Anne Bonneau

mercredi 21 juin 2017

Femme de terrain

A quoi reconnait-on un femme de terrain sur le terrain?
Pas à grand chose en vérité
ok Madame Nana
la maire de Kokologho
porte évidemment un bien joli collier
mais à part ce signe extérieur de
de quoi d'ailleurs?
Pas grand chose ne la distingue
des femmes venues au marché ce jour-là.
Enfin si
peut-être juste le nombre de personnes
la saluant
s'attachant à ses basques
l'entretenant
des choses de la ville
des choses de la vie.
La traversée du marché de Kokologho
a duré des heures.
On vous y emmène
en version expurgée
parce que bon
rien de tel qu'un micro de sortie
pour chanter louanges à tout vent!
C'est dans "Vox Femina, Madame la Présidente"
Photographie © Anne Bonneau