jeudi 24 avril 2014

La fin des cocos

C'est la fin
qui a encore besoin
aujourd'hui
des cocos?
Alors que la terre
peut être vendue si cher
alors que l'on déverse
chaque jour
des mannes
des antipodes
par bateau
par cargo...
Qui a encore besoin
de s'user la peau
à faire
de l'huile de coco
aux Seychelles?
Je leur demande.
Maeva répond
qu'elle n'encourage personne
à manger ça
trop gras.
quand elle dit personne
ça vaut pour les étrangers
ici
sur l'île de la Digue
on cuisine encore allegro
avec les quelques cocos
rescapés
de la ruée
du foncier
Ecoutez-la, dans "Instantanés du monde à Anse Réunion" ( cliquez ici pour entendre l'émission)
Photographie©Anne Bonneau

mardi 22 avril 2014

Foin de nostalgie

D'un coup sec
avec son sabre affûté
elle décapsule
la noix de coco
Maeva.
C'est sans appel.
Dans ses mots
c'est pareil
pas question
de  niaiser.
Pas question
de s'ébattre en nostalgie
sur le temps d'antan
qui était mieux avant.
Monsieur Ernesta est bien d'accord
il égrène les noms d'îles
où l'on faisait le coprah
ça sonne joli
à mes oreilles
il me les nettoie d'un coup.
Un boulot de forçat.
Là.
Foin de nostalgie
on va pas pleurer non plus
faut le faire
on le fait
demain
on verra...
Ecoutez-les dans "Instantanés du monde à Anse Réunion" (cliquez ici pour entendre l'émission)
Photographie©Anne Bonneau


lundi 21 avril 2014

Le passé en fumée

Il reste une ferme ou deux
sur cette île
pas plus.
Surtout en bas
sur la côte.
Cette île
c'est la Digue
une des plus touristiques
s'il en est
des Seychelles.
Il reste une ferme
avec une petite plantation
de cocotiers
qui produisait
autrefois
l'huile
indispensable
en milieu insulaire.
Depuis
la terre agricole
a changé de nom
et ici
à la ferme de l'Union
on s'emploie
et on emploie
à tour de bras
pour que les feuilles sèches
des cocotiers
disparaissent
dès potron-minet
ça ferait tâche
sur les photos des touristes.
Ecoutez la vie dans cette ferme
un peu particulière
dans "Instantanés du monde à Anse Réunion" ( cliquez ici pour entendre l'émission)
Photographie©Anne Bonneau

vendredi 18 avril 2014

Il est le plus beau des bateaux

Un archipel
comme chacun sait
c'est une poignée d'îles
disséminées
au gré des courants.
Bon.
ça laisse de la place
aux bateaux.
Et aussi aux pirates
mais ça
c'est une autre histoire.
Ici
aux Seychelles
on en construit
et on en construit
encore et toujours
des bateaux.
Presque les mêmes que jadis
en plus gros
plus forts
plus beaux
pour aller plus loin
plus vite
et rapporter plus
de poissons
qui vivent
plus loin.
Forcément
c'est plus cher.
ça rapporte plus?
pas sûr...
Écoutez les charpentiers de marine
jaser
sur cette course à l'échalote
dans "Instantanés du monde à Baie Sainte Anne" (cliquez ici pour entendre l'émission)
Photographie©Anne Bonneau

jeudi 17 avril 2014

Terre, terre!

Je m'étais dit comme ça
bêtement
forcément bêtement
que pour trouver
des charpentiers de marine
valait mieux
longer les côtes.
Logique non?
On construit le rafiot
et hop
on le pousse dans l'eau.
Joël Morin
aimerait bien penser comme moi
oui mais
les coins de côtes sont rares
aux Seychelles
alors
il a installé son chantier
en plein milieu
de la forêt
assez loin de la mer
pour que je commence à penser
en cherchant ses traces
que ceux qui m'indiquaient la route
me menaient
en bateau...
Trouvé!
Ecoutez-le dans "Instantanés du monde à Baie Sainte Anne" ( cliquez ici pour entendre l'émission)
Photographie©Anne Bonneau

mardi 15 avril 2014

Aldabra, Farquhar, Coëtivy et autres noms magiques

Nous sommes arrivées en vélo
avec Lindy.
Normal, à la Digue
tout le monde fait du vélo.
Mais nous sommes arrivées un peu trop tôt
notre homme faisait la sieste.
Bon
il a suffit
que l'on s’intéresse
à la longue barque noire
qui reposait dans son jardin
et  Monsieur Ernesta
s'est levé fissa.
Toute sa vie de marin
a déboulé
dans son jardin
d'une phrase
il a fait apparaître
tous ces noms d'escales
comme autant d'îles
surgissant
de l'horizon
avec des histoires de trafic de tortues
que la mer
sauvage
se permet
de reprendre
parfois.
Une épopée
dans un jardin à colibris.
Écoutez ça,  "Instantanés du monde à Baie Sainte Anne" (cliquez ici pour entendre l'émission)

Photographie©Anne Bonneau

lundi 14 avril 2014

Conversation avec un bigorneau

C'est beau hein?
Ah oui c'est beau c'est sûr.
Et après?
C'est un peu ce que je me suis dit
lorsqu'il m'a été fait suggestion
d'aller voir
aux Seychelles
ce qu'un Instantané peut bien trouver.
Parce que quand même
les Seychelles
c'est beau.
Beau
ne veut pas dire
radiophonique.
Mais comme me le faisait remarquer
un proche
"oh, toi, tu pourrais avoir
une conversation
avec un bigorneau,
alors..."
Evidemment que je n'ai pas trouvé
que
des bigorneaux
là-bas!
(il y a des bigorneaux là-bas?)
mais plein d'autres choses
et surtout
des voix humaines
au bord de la mer
et qui en parlent si bien...
Des voix
qui m'ont surprise
émue
touchée
appris plein de choses
bref
une vraie mine
à Instantanés.
Et en plus
c'est beau.
Ecoutez voir, "Instantanés du monde à Baie Sainte Anne" ( cliquez ici, vous entendrez l'émission)
Photographie©Anne Bonneau